Les accompagnateurs sociaux

Les accompagnateurs sociaux des cellules de reconversion mettent tout en oeuvre afin d’aider les personnes licenciées collectivement à réintégrer le circuit du travail, que ce soit au travers de formations, d’un nouvel emploi ou encore du lancement d’un projet personnel.

Les accompagnateurs sociaux permanents (ASP)

Les accompagnateurs sociaux permanents CSC sont en charge de plusieurs petites cellules (moins de 100 travailleurs) au sein des plateformes de reconversion. Actuellement, 3,5 accompagnateurs permanents CSC sont répartis dans toute la Wallonie.

Ils ont pour mission d’assurer l’accueil et l’encadrement des travailleurs. Ils apportent leur aide et leur soutien dans l’élaboration du projet professionnel du travailleur dans le cadre d’activités collectives et individuelles, ou d’ordre psycho-social : le travailleur n’est plus seul face à sa recherche d’emploi. Les accompagnateurs sociaux veillent également à ce que le travailleur licencié surmonte les freins et les difficultés liés à son parcours d’insertion.

Les accompagnateurs sociaux d'entreprise (ASE)

« Des accompagnateurs sociaux d’entreprise présents pour leurs travailleurs. »

La présence d’un accompagnateur social d’entreprise (généralement, un ancien délégué syndical), est une des particularités de la cellule de reconversion. Sa mission doit être accomplie pendant la durée de la cellule (12 mois environ, renouvelable pour une année supplémentaire).

Il est chargé d’aider ses collègues tout au long de leur reconversion. Il est une référence pour les travailleurs et sert également de relais à tout ce qui touche aux organismes privés et publics (Le Forem, l’Onem, l’ONSS, les mutuelles, …) et aux organisations syndicales (CSC et FGTB). Il est également chargé d’aider à la réalisation des démarches administratives : il facilite les relations avec les conseillères du Forem tout en restant une oreille attentive aux besoins des travailleurs.

Son atout ? Il connait l’histoire et la vie de l’entreprise puisqu’il est lui-même issu de celle-ci. Il connait le ressenti des travailleurs et fait preuve d’empathie puisqu’il est lui aussi victime du licenciement qui touche les autres travailleurs. Grâce à son rôle d’accompagnateur, les travailleurs se sentent davantage en confiance et entrent plus facilement dans une logique de reconversion. Il répond aux besoins et attentes du travailleur en étant un moteur au sein des cellules de reconversion.

NOUS CONTACTER

  • reconversionscsc@resoasbl.be
  • 071/23.08.09
  • 5, rue Prunieau 6000 Charleroi

REJOIGNEZ-NOUS !

Vous êtes délégué syndical, accompagnateur social ? Inscrivez-vous à notre site et bénéficiez d’outils qui vous aideront dans votre mission !